Forêt 03 : le Nature writing

nature writing, écriture de la nature, littérature américaine
Cabane dans le "wilderness" - ill. Justin Luebke - Unsplash

 

Le "nature writing" est un sous-genre littéraire né aux États-Unis et spécifique au nord de l'Amérique. Écriture de la nature, écriture des grands espaces, il est difficile de traduire l'expression "nature writing" car elle met en avant un concept quasiment intraduisible et quasiment incompréhensible pour un Européen : le "wilderness" ("sauvagerie" ? nature sauvage" ? "vaste espace naturel sauvage qui fiche un peu la trouille" ?). Dans un livre de nature writing, on est assez loin du camping à la ferme chez Mémé et encore plus loin du roman dit "de terroir" qui décrit les campagnes françaises apprivoisées et travaillées par le paysan. Dans le nature writing, il n'y a pas de paysan (même s'il peut arriver que les personnages se livrent à l'agriculture ou à l'élevage) mais des hommes en quête, des rebelles, des "décroissants", des qui disent non à la société telle qu'elle est, des qui veulent s'éprouver eux-même en tentant l'expérience de la confrontation à la nature.

 

Ci-dessous, le nature writing cartographié en schéma pour mieux appréhender les caractéristiques, les enjeux, etc.  :

 

 

Caractéristiques du Nature writing
Le nature writing

Écrire commentaire

Commentaires : 0